Eau Secours

Association des usagers de l'eau du bassin Rhône Méditerranée
Accueil > Dossiers
 

 

Des ronds dans l'eau

 

Grenoble : de l'eau corrompue à l'eau potable
Sous l'égide de son maire Alain CARIGNON, la municipalité de la ville de Grenoble déléguait en octobre 1989 la gestion des services publics de l'eau potable et de l'assainissement à la société COGESE, filiale commune des sociétés SDEI (filiale du groupe MERLIN) et SEREPI (filiale du groupe LYONNAISE DES EAUX). En juillet 1994 la vérité éclatait : c'était la contrepartie d'un pacte de corruption. Eau Secours est née à ce moment là. Après les élections de mars 1995, la nouvelle municipalité créait une société d'économie mixte locale, la SEG, dont le capital était composé à 66% par la ville et à 34%, soit la minorité de blocage, par la LYONNAISE DES EAUX qui entre temps, en décembre 1990, avait racheté la SDEI. La SEG sous-traitait son activité à la société SGEA... filiale à 100% de la LYONNAISE DES EAUX. Eau Secours a été très active :
- affaire CARIGNON
- affermage et sous-traitance (1990-2000)
- analyses tarifaires
- assainissement
- comité des usagers
- facturation rétroactive (1990-1995)
- coefficient "K'j" (1996-1998)
Sous la pression des usagers et de quelques élus "contestataires", la municipalité votait enfin, en mars 2000, le retour en régie en créant la REG.

 

Région grenobloise : remous dans le système SIERG
Eau Secours est restée en sommeil jusqu'en janvier 2004, date d'apparition d'un nouveau dossier : le SIERG. Il s'agit de répondre à l'accroissement des besoins en eau potable du Grésivaudan (communes de Crolles et Bernin), accroissement essentiellement dû au développement des industries de la micro électronique.

 

D'autres sources
Le dossier de l'eau à Grenoble ne se limite pas au travail de notre association. Il commence bien avant la création d'Eau Secours. Pour avoir une compréhension complète du sujet, nous vous invitons à visiter le site de l'Association pour la Démocratie, l'Ecologie et la Solidarité (ADES). Ce sont des membres de l'ADES qui sont à l'origine des jugements importants : dénonciation du pacte de corruption et annulation des tarifs 1990-1998. Nous vous invitons par ailleurs à visiter le site de l'association Bernin.info ainsi que le site du COllectif Eau de la Région Grenobloise (COERG) qui contribuent activement à défendre l'intérêt général dans le dossier du SIERG.

 

  • COGESE : COmpagnie de Gestion des Eaux du Sud Est
  • REG : Régie des Eaux de Grenoble
  • SDEI : Société de Distribution d'Eau Intercommunale
  • SEG : Société des Eaux de Grenoble
  • SEREPI : Société d'Exploitation des Réseaux d'Eau Potable Intercommunaux
  • SERGADI : Société d'économie mixte des Eaux de la Région Grenobloise et d'Assainissement du Drac Inférieur
  • SGEA : Société Grenobloise de l'Eau et de l'Assainissement
  • SIERG : Syndicat Intercommunal des Eaux de la Région Grenobloise
 

 

http://eausecours.free.fr   Version du 10 mars 2012