Eau Secours

Association des usagers de l'eau du bassin Rhône Méditerranée - http://eausecours.free.fr
Accueil > Lettres type > Eau du Grésivaudan > Janvier-février 2004 : élus

 

Projet du SIERG (Syndicat Intercommunal des Eaux de la Région Grenobloise) de construire une canalisation entre Gières et Crolles - Enquête publique "doublement conduite AEP" ouverte du 23 janvier au 27 février 2004

(Madame, Monsieur)

Je m'adresse à vous en tant que citoyen contribuable usager de l'eau et politiquement neutre.

A l'examen d'une carte du "Y" grenoblois, je suis interpellé par le constat suivant : les réseaux de tuyaux de la REG (Régie des Eaux de Grenoble) et du SIERG sont parallèles sur l'Est et l'Ouest du "Y" et ce, à partir de Varces. La REG a un droit d'eau de 2 400 l/s soit 12 millions de m3 vendus pour 150 000 habitants, le SIERG un droit d'eau de 1 100 l/s soit 18 millions de m3 vendus pour 175 000 habitants.

Au niveau des communes de Saint Martin d'Hères et Gières, le SIERG a un tuyau de 500 mm. Du côté du Forum la REG dispose de deux tuyaux de diamètre 500 mm. Il n'existe pas de problème pour alimenter un tuyau de 600 mm qui irait sur Crolles.

Pour le SIERG par contre, si un tuyau de 500 mm alimente, à partir de Gières, un tuyau de 500 mm + un de 600 mm, il ne reste rien pour les autres et il en manque un ! Et comme il faut alimenter les 165 000 autres usagers, je ne comprends plus ! Ou alors trop bien ! Car lorsque cette fameuse conduite sera installée et que l'on ne pourra plus y mettre d'eau, je pressens que l'on va sortir du chapeau la conduite "miracle" de 18 km sous Belledonne avec les 1 100 l/s de l'Eau d'Olle !

Ne s'agit-il pas de forcer la main aux 36 communes du SIERG ? Et qu'en pensent les communes de l'Oisans ?

Ce projet pharaonique vous coûterait une fortune : entre 250 et 350 millions d'euros ! Et rejoindra, malheureusement, les dizaines d'erreurs monumentales identiques en France ! Alors pourquoi choisir le projet SIERG à 25/30 millions d'euros qui entraînerait tôt ou tard cette erreur, plutôt que celui de la REG à 15/20 millions d'euros ?

Le SIERG et la REG doivent, à mon sens, et c'est l'intérêt général, travailler conjointement en maillant complètement leur réseau, et nous bénéficieront ainsi d'un débit d'eau de 3 500 l/s (2 400 + 1 100) largement suffisant d'ici 2020.

De plus, les champs de captage de la station de Rochefort à Varces, sont à l'abri des ruines de Séchiliennes, et rien n'empêche de créer un 4ème puits (coût de l'opération de l'ordre de 1 million d'euros) pour avoir de nouveau 800 à 1 000 l/s d'eau supplémentaires.

Une dernière chose m'interpelle : le prix de revient de l'eau "en gros" : il est de l'ordre de 0,23 euro/m3 pour la REG, et de 0,38 euro/m3 pour le SIERG ! Pourquoi choisir l'eau la plus chère ?

Je vous prie d'agréer, (Madame, Monsieur), l'assurance de mes salutations distinguées.