Eau Secours

Association des usagers de l'eau du bassin Rhône Méditerranée - http://eausecours.free.fr
Accueil > Lettres type > Eau du Grésivaudan > Juin 2005 : associations

 

Association
Adresse

Le 1er juin 2005

(Madame, Monsieur)

Les projets du SIERG sont très inquiétants, il faut faire un autre choix !
Après l'avis défavorable du commissaire enquêteur relatif au doublement de la conduite d'adduction d'eau potable du Grésivaudan (Gières-Crolles via Meylan) et la question restée sans réponse concernant la 2è étape du renforcement du réseau principal du SIERG en 2004, le bureau du SIERG a dévoilé le 20 mars 2005 le projet "Eau d'Olle".

Ce projet consiste à capter de l'eau à Allemont et à l'acheminer, notamment par un tunnel de 7 km creusé sous Belledonne, jusqu'à Domène pour un montant estimé à ce jour à plus de 100 millions d'euros HT. Selon le SIERG, il s'agit de sécuriser l'ensemble du territoire desservi par le SIERG et la commune de Grenoble par rapport aux risques chimiques et de Séchilienne.

Or, l'intégrité des deux réseaux est d'ores et déjà assurée, elle peut même être renforcée pour 10 fois moins cher avec un degré de sécurité presque total ! En effet le rapport Panet 2 confirme le seul scénario le plus réaliste qui est un éboulement de 3 millions de m3 qui n'affecterait pas les captages de Rochefort. Si malgré tout on voulait sécuriser encore plus, il suffirait, pour ce faire, de créer, hors risque chimique et rupture de barrages, un puits supplémentaire au sud des puits existants actuellement et d'étudier à partir de celui-ci le secours des communes du sud de l'agglomération.

Dans le même temps, le SIERG, avec les mêmes arguments que l'année dernière, relance le projet de doublement d'une partie de la canalisation d'eau potable du Grésivaudan. Sur ce sujet également, une solution sensiblement moins coûteuse existe, consistant à raccorder  la conduite supplémentaire prévue par le SIERG au réseau de la REG. Ce raccordement offre en outre une bien meilleure sécurisation de l'approvisionnement. En effet, en amont, la double conduite projetée est alimentée par la conduite unique du SIERG. Le raccordement au réseau de la REG constitue vraiment un approvisionnement différent du premier.

La solution visant à garantir en quantité suffisante et sécuriser l'adduction de l'eau au moindre coût passe par l'achèvement du maillage des deux réseaux SIERG et REG (rien pour l'instant entre Bresson et Meylan). Ce maillage nécessite que l'ensemble des acteurs se réunissent au plus vite dans un esprit de responsabilité et avec la ferme volonté d'aboutir à un prix de l'eau unique à l'échelle de l'aire urbaine de la région grenobloise, solution la plus conforme à l'intérêt général.

Ce dossier comporte des enjeux financiers et politiques très importants.

Aucune décision ne peut se prendre sans une analyse globale et approfondie. Il y va de l'intérêt des 400 000 habitants concernés et des acteurs économiques de la région.

De plus amples informations sont consultables sur le site http://eausecours.free.fr.

Compte tenu de ces éléments, nous vous serions obligé de bien vouloir soumettre cette analyse à votre conseil municipal et de nous tenir informés de la position adoptée.

Dans l'attente de votre engagement et restant à votre disposition pour tout renseignement complémentaire, nous vous prions d'agréer, (Madame, Monsieur), l'expression de nos salutations distinguées.

(signé par :) ADPN - Le Président de l'UDAF Isère et membre du comité de Bassin Rhône-Alpes, Méditerranée - CLCV - UD Isère - UFC Que Choisir Grenoble - Eau Secours - Le Président du comité des usagers des services publics de l'eau et de l'assainissement de Grenoble