Eau Secours

Association des usagers de l'eau du bassin Rhône Méditerranée
Accueil > Dossiers > SIERG > Identité
 

 

Des ronds dans l'eau

SIERG (eau du Grésivaudan - 2004...)

Carte d'identité du SIERG

 

 

 

 

Objet, composition, fonctionnement

Le SIERG a pour mission l'adduction en eau potable, c'est à dire la recherche des ressources, le captage et la production de l'eau ainsi que son amenée jusqu'aux réservoirs des communes adhérentes. La distribution de l'eau potable reste réglementairement à la charge et de la responsabilité de chaque commune.

Il a été créé en 1947 par 6 communes de l'agglomération grenobloise (Echirolles, Eybens, Fontaine, Gières, Poisat et Saint Martin-d'Heres). Le SIERG est un syndicat intercommunal à vocation unique (SIVU) ayant un statut d'établissement public administratif (personne morale de droit public).

En 2005 il est composé de 36 collectivités dont :
- 18 sont alimentées en totalité par le SIERG ;
- 11 en partie de façon permanente ou en appoint/secours ;
- 6, sans être alimentés, ont un accord de gestion de la ressource ;
- 1 ayant pour l'objet l'assainissement (SIA Drac Inférieur).

Le SIERG est administré par un comité syndical composé de 2 représentants de chaque collectivité membre (72 membres en 2005), et d'un bureau de 18 membres dont 10 vice présidents et un président. Le comité syndical vote le budget annuel qui s'équilibre entre les dépenses et les recettes. Les recettes proviennent des participations des communes réparties au prorata des consommations en eau de chacune.

 

 

 

Ressources en eau

En 2005 les eaux du SIERG alimentent 225 000 habitants et proviennent toutes des nappes souterraines alluviales de la vallée de la Romanche situées sur les communes de Vizille (Pré Grivel) et Saint Pierre de Mésage (Jouchy). L'eau est pompée à partir de 5 puits profonds de 20 à 34 m.

La production théorique s'élève à 1 100 litres/seconde (Pré Grivel, Jouchy 1, Jouchy 2). En 2005 Jouchy assure 84% de la ressource et Pré Grivel 16%. Le projet Eau d'Olle (Oz en Oisans) apporterait une production supplémentaire d'une capacité de 1 000 litres/seconde portant la production théorique totale maximum à 2 100 litres/seconde.

En 2003, 19 600 000 m3 ont été produits soit 53 700 m3/jour contre 50 700 m3/jour en 2002. Cette augmentation de 6% est liée pour l'essentiel aux extensions des entreprises STMicroelectronics à Crolles et Soitec à Bernin.

La RÉGIE DES EAUX DE GRENOBLE (REG) alimente en secours les communes adhérentes au SIERG.

 

 

http://eausecours.free.fr   Version du 10 mars 2012